Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prise d’otage à bagdad, le dernier navet hollywoodien

Publié le par le-franc-tireur.over-blog.com

Petrole.jpg

 

Ni les enlèvements douteux réservés aux militants pacifistes de l'humanitaire et du journalisme, ni les rançons records versées pour la libération des français (pourtant moins liés à l'offensive que les autres) n'auront sorti le corps médiatique de son coma artificiel... Quelle virtuosité dans le rôle du légume heureux!

 

Dans le mauvais film de guerre tourné en Irak (et commenté avec l'ingénuité qui s'impose aux médias de masses), les résistants Sunnites semblent, à tous prix, vouloir prolonger la liste des croisés sur leurs terres... On les croirait même déterminés à rembarrer ceux qui mettent des bâtons dans les chenilles des tanks américains! Si telle est la stratégie de "l'ennemi", par quel miracle nous résiste-t-il encore?

 

Perdons-nous rien qu'un instant dans les méandres des versions officielles... Les gardiens du vrai nous l'ont dit : l'enlèvement de Florence Aubenas est l'odieux forfait d'ex-fédayins de Saddam appelant au rétablissement du voile dans les écoles françaises... Bienvenu dans les hautes cimes de l'absurde! L'amalgame est osé, ils l'ont fait! Balayée l'aversion viscérale de Saddam pour les islamistes! Balayées ses mises au trou pour abus de mosquée! C'est le grand nettoyage historique!

 

Mais qui sont donc ces groupuscules de ravisseurs aux patronymes aussi caricaturaux qu'invraisemblables, et, bien évidemment, tous liés (sans doute par un réseau mondial de souterrains entre les grottes) au grand Al-Qaïda, épouvantail du nouveau siècle et fourretout du militantisme oriental? A votre avis, qui font leurs choux gras du terrorisme et des prises d'otages? Leçon numéro un de la politique fascisante : les loups sont souvent lâchés par ceux-là même qui gagnent à crier au loup... Oh bien sûr pas de G.I. Joe sous les cagoules! Mais pourquoi pas leurs alliés d'Irak ou du Pakistan? Pourquoi pas l'un ou l'autre des moudjahidines bêtes et disciplinés, élevés en batterie par les compagnons de fortune de l'oncle Sam, ces messieurs les artisans du pétrodollar, capitalistes en djellabas d'Arabie Saoudite.

 

Tout comme les attentats providentiels imputés aux rebelles, la désertion des journalistes ou autres empêcheurs de guerroyer en paix, c'est du pétrole dans les moteurs de la colonisation. Quand les guerres modernes n'ont d'autres but que leur perpétuité, la défaite est sonnée dès qu'un cri s'en émane, dès que le sang est à l'écran... Les larmes et les cadavres prennent alors forme dans les esprits! Le peuple répugne toujours l'horreur mise sous son nez. Pour preuve, le surmédiatisé fiasco vietnamien... Mais les erreurs sont autant de leçons au grand Stratégo des élites...  Le flic ripoux du monde et ceux qui l'articulent se sont depuis promis de contrôler le son et l'image des infamies perpétrées ici et là. Que voulez-vous? Les guerres d'agression ne peuvent plus compter sur le soutient aveugle des masses occidentales... Les guerres d'agression ne peuvent plus compter sur le soutient aveugle des masses occidentales... Les peuplades lointaines, même oppressées par des tyrannies odieuses, même étourdies par des mirages libérateurs, ne se laissent plus phagocyter béatement par le premier bon samaritain venu. Et la fin des mythes justifie les pires des moyens... Y compris le sacrifice du temps ou des vies de quelques fouille-merdes du journalisme et de l'humanitaire!

 

Commenter cet article