Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contrat Première Embûche

Publié le par le-franc-tireur.over-blog.com

CPE--2-.jpg

 

Se riant des reprises de feux en banlieues républicaines, le gouvernement français se plait à regarder le doigt quand on lui montre la lune... Il redessine les courbes du chômage avec un trompe-l'œil qui balaye toute une génération sous un tapis de contrats professionnels de plus en plus précaires et profitables au patronat...

Au front des mutations sociales, les jeunes sont baladés comme des chiens-chiens à leurs patrons, caressés dans le sens du poil pour qu'ils ramènent leurs primes à l'adoption, et largués, un an plus tard, sur une bande d'arrêt d'urgence du marché ou dans un centre de services sociaux!

Avachi sur le système tel un prédateur repu sur sa proie, l'homme d'âge mûr et de raison fait fi des mines humaines qu'il oppresse de son obésité insane. Peu importe ces jeunes! Peu importe qu'on dispose de leurs vies comme d'une feuille de papier cul! Et peu importe qu'ils prennent par la force du temps, les manettes du blindé qui les tient en joue... Les victimes d'un jour sont les bourreaux du lendemain! Et le grand domino des âmes, y a rien de mieux pour faire tourner la machine amorale qu'on prend pour une civilisation...

Au plat pays, toit du monde en matière de docilité, ces contrats nauséabonds prolifèrent sans jamais soulever l'ombre d'une foule... Et encore moins d'un débat! La moindre goutte sortie des mamelles rabougries d'une gauche partout ménopausée est prise pour l'oasis d'un désert libéral où il ne pleut pas! Sous le joug du manichéisme politique établi, les suppôts du rosier stérile hurlent d'une seule voix, poings en érection, à la canonisation du contrat Rosetta! «Libérés des parachutages intempestifs!» nous disent-ils... Mais, gardé de l'hypermétropie génétique des logiques doctrinaires, l'œil du profane sait faire le point sur ce gavage en règle, à coup de primes en veux-tu en voilà, qui dévie le patron du bon vieux CDI en lui bradant, comme de la viande invendue, des stocks de main d'œuvre jetable une fois le prix plein en vigueur!


Ce que nos illusionnistes nationaux nous servent comme des plans d'intégration solidaristes, comme des remèdes miracles au chômage, ne sont autre que les fleurons de la précarisation humaine organisée... Une épée de Damoclès au-dessus de la tête, l'esclave érige des pyramides sans réclamer son dû...

 

Commenter cet article